L’utilisation des textes sans mentionner leur provenance est interdite
   www.de-vrouwe.info 

quant à la reproduction d’image, elle requiert une autorisation écrite.

Ici, vous accédez à la page du site officiel de la fondation Vrouwe van alle Volkeren.


Imprimer
Archives - Journée de Prière à Düsseldorf, 2 septembre 2017




Vidéo


Témoignage écrit de Mgr Jan Sobilo,
évêque auxiliaire
du diocèse de Charkov-Zaparoje
d’Ukraine de l’Est

Malheureusement je ne peux venir à Düsseldorf pour cette Journée de Prière en l’honneur de la Dame de tous les Peuples que j’aime tellement. Je serai cependant spirituellement présent. Voici le texte de mon témoignage. Je me permets dans ce témoignage de reprendre pour vous ce que j’ai dit récemment en mai, lors de la Journée de Prière en Slovaquie.

Chaque fois que je me rends dans la zone de combat, je parle souvent aux soldats qui servent dans l’armée ukrainienne. Je vais aussi du côté opposé où se trouvent les séparatistes.

Les soldats me disent qu’ils ne comprennent pas cette guerre. D’un point de vue humain, elle est en effet illogique. Il y a seulement cinq ans, personne n’aurait pu imaginer qu’il se produirait quelque chose de semblable. Mais le Malin avait préparé cette guerre. C’est pourquoi tout le monde dit, jusqu’aux soldats les plus simples qui ne sont jamais allés à l’église, que désormais, Dieu seul peut arrêter cette guerre.

Nous vivons une époque de grands changements qui entraînent d’énormes dangers pour l’Église et toute l’humanité.

Il se passe partout sur la surface de la terre des choses terribles. En certains endroits, on voit de ses propres yeux se déclencher une troisième guerre mondiale. Sur le plan international, il règne la confusion et sur la scène politique et économique une énorme tension à l’échelon mondial. Ce ne sont que des signaux d’un grand combat qui se déroule sur le front spirituel. Tout ce qui touche Dieu et qui est en rapport avec la véritable Église où il y a Pierre doit subir des attaques frontales. La Sainte Église et tous ses enfants sont la cible de ceux qui consciemment ou inconsciemment servent les adversaires de Dieu.

En Ukraine de l’Est, la guerre continue. Des soldats meurent ainsi que la population civile. De nombreux soldats inconnus sont enterrés dans les environs de ma ville épiscopale de Zaporojie. Jamais ils ne reviendront chez eux même si leurs mères, leurs femmes et leurs enfants attendent leur retour. Il y en a beaucoup qui ont été forcés de laisser leurs appartements et leurs maisons, de quitter leur patrie. Beaucoup d’entre eux n’ont pas d’assistance médicale et ne bénéficient pas des conditions élémentaires de vie. Il n’y a pas de solution politique ni économique à ce problème.

C’est pourquoi, il n’y a d’espérance qu’auprès de Dieu qui par Marie vient généreusement au secours de l’humanité pour lui donner toutes les grâces. Elle est la Mère des catholiques, des orthodoxes, des protestants, de tous, même des athées. Les athées ne connaissent malheureusement pas son amour et les protestants ne comprennent pas non plus tout à fait combien Marie est importante.

Je vois, pour ma joie, des conversions continuelles parmi les protestants et je suis heureux qu’ils donnent par leur conversion un si beau témoignage de la grandeur et de la puissance d’intercession, de la médiation de notre Mère du Ciel.

Marie n’intercède pas seulement pour la population russe mais aussi pour les Allemands, pour les Ukrainiens et les Polonais, pour les Slovaques et les Tchèques et elle ne tient aucune rigueur à ses enfants qui ne la comprennent pas. Elle obtient à toute âme le salut et désire que nous l’aidions dans cette œuvre. C’est pourquoi chacun d’entre nous doit être un soldat de la Sainte Vierge en cette dure époque de guerre. Elle est la DAME et avec elle l’humanité remportera la victoire dans cette guerre où il en va du salut du monde entier.

Le triomphe, la victoire du Cœur Immaculé de la Sainte Vierge Marie sera aussi la victoire de ses enfants et soldats. Nous qui sommes ses soldats, nous nous réjouirons de la victoire qui nous ouvre la porte d’une réalité toute nouvelle dont saint Jean-Paul II a dit : « Il s’approche un nouveau printemps de l’Église. »

Grâce à ces Journées de Prière, j’apporte jusque sur les lignes de Front les images de la Dame de tous les Peuples. Il y en a en russe et en ukrainien.

Je suis très heureux de voir que d’un côté comme de l’autre, les soldats sentent que Dieu est notre espoir et que par Marie, Dieu nous donnera la paix si nous la LUI demandons.

Je désire exprimer mes vœux à tous ceux et celles qui sont venus à cette Journée de Prière à Düsseldorf. S’il existait un appareil qui par satellite puisse mesurer la beauté et la puissance de la prière, je crois que du cosmos, on verrait alors la Mitsubishi-Halle, le lieu de votre prière, resplendir comme un astre qui répand sa lumière non seulement sur Düsseldorf et l’Allemagne, non seulement sur toute l’Europe et toute la terre mais aussi sur tout le cosmos qui est blessé par les conséquences de nos péchés. La puissance de votre prière guérit et affermit nos cœurs ici, en Ukraine de l’Est et donne une nouvelle espérance aux soldats qui sur les deux fronts prient la prière de la Dame de tous les Peuples.

Que le Dieu trinitaire vous bénisse tous par le cœur et les mains de notre Mère et Reine, de la très pure, très sainte et bienheureuse Vierge Marie.

Votre frère et humble servant de la Dame de tous les Peuples,

Jan Sobilo, évêque

 
 
  • Deutsch (DE-CH-AT)
  • Italian - Italy
  • Nederlands - nl-NL
  • Español(Spanish Formal International)
  • French (Fr)
  • English (United Kingdom)